Blue Quills (Vidéo CTV News Edmonton, Alison McKinnon, 24 janvier 2023)

Blue Quills (Vidéo CTV News Edmonton, Alison McKinnon, 24 janvier 2023)

https://edmonton.ctvnews.ca/evidence-of-a-genocide-found-during-search-of-alta-residential-school-first-nation-investigators-1.6244038

REMARQUE : Vous trouverez ci-dessous ma transcription de la vidéo dans l'article. Voir aussi l'article de Sean Amato.

Annonceur : Les enquêteurs des Premières Nations de l'est de l'Alberta affirment avoir découvert des preuves matérielles et documentées d'un génocide. Un rapport préliminaire publié aujourd'hui détaille l'enquête sur le pensionnat Blue Quills. Alison McKinnon rend compte de ce qui a été trouvé jusqu'à présent.

Alison McKinnon : Des drapeaux flottent dans le cimetière du Sacré-Cœur, chacun indiquant l'endroit où les enquêteurs des Premières Nations affirment que les restes d'enfants ont été trouvés.

Leah Redcrow : Nous ne sommes pas là aujourd'hui pour parler des anomalies GPR. Nous sommes ici aujourd'hui pour parler de génocide.

Alison McKinnon : La Société Acimowin Opaspiw s'efforce de découvrir des détails sur des enfants disparus et des enterrements anonymes sur le site de l'ancien pensionnat Blue Quills. La Société s'est associée à l'Église catholique pour découvrir les dossiers des enfants qui ont fréquenté l'école.

Leah Redcrow : Et nous pouvons accéder à ces archives parce que nous sommes les descendants vivants des paroissiens.

Alison McKinnon : La Société dit qu'une fosse commune a été découverte près de l'ancienne école.

Leah Redcrow : Nous ne savons pas encore exactement combien d'enfants se trouvent dans la fosse commune, euh, mais nous prévoyons de fouiller la fosse commune, euh, au fur et à mesure que notre enquête progresse.

Alison McKinnon : Un radar pénétrant dans le sol a été utilisé sur le site l'automne dernier et les enquêteurs disent avoir trouvé de multiples anomalies au sol.

Leah Redcrow : Quand il a été accidentellement fouillé, la pelle a trouvé un tas de petits squelettes empilés les uns sur les autres, et, euh en fait, le GPR a également confirmé qu'il se trouvait à seulement 20 centimètres sous la surface du sol.

Alison McKinnon : La Société pense qu'il reste encore d'autres tombes à découvrir, et que de nombreux enfants qui n'avaient pas de dossier scolaire sont portés disparus.

Leah Redcrow : C'est comme s'ils avaient disparu de la surface de la terre.

Alison McKinnon : La Société exhorte les autres Premières Nations à s'associer à l'Église catholique pour y avoir accès. La prochaine étape consistera à fouiller le site et à tenter de faire correspondre les noms des enfants avec les restes trouvés.

Alison McKinnon, CTV News près de Saddle Lake.

Transcrit par Nina Green.